Un conseiller de Bolsonaro accusé d'avoir reçu des dons frauduleux

Par
La Cour suprême du Brésil a autorisé lundi l'ouverture d'une enquête fédérale visant le proche conseiller du président élu Jair Bolsonaro, Onyx Lorenzoni, accusé d'avoir reçu des dons frauduleux de la part du géant du conditionnement de viandes, JBS, entre 2012 et 2014.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

BRASILIA (Reuters) - La Cour suprême du Brésil a autorisé lundi l'ouverture d'une enquête fédérale visant le proche conseiller du président élu Jair Bolsonaro, Onyx Lorenzoni, accusé d'avoir reçu des dons frauduleux de la part du géant du conditionnement de viandes, JBS, entre 2012 et 2014.