Un colis suspect détruit à Glasgow, un autre signalé dans l'Essex

Par
Un objet suspect envoyé à l'Université de Glasgow a été détruit mercredi par la police britannique, qui est également intervenue pour les mêmes raisons sur le campus de celle d'Essex, à l'est de Londres, au lendemain de la découverte de colis piégés aux aéroports d'Heathrow et de London City ainsi qu'à la gare de Waterloo.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

LONDRES (Reuters) - Un objet suspect envoyé à l'Université de Glasgow a été détruit mercredi par la police britannique, qui est également intervenue pour les mêmes raisons sur le campus de celle d'Essex, à l'est de Londres, au lendemain de la découverte de colis piégés aux aéroports d'Heathrow et de London City ainsi qu'à la gare de Waterloo.