L’Inde secouée par les nouvelles révélations de Mediapart sur l’affaire des Rafale

Par

À l'approche de la visite du ministre Jean-Yves Le Drian en Inde, et dès la publication de «Rafale Papers», les médias et les internautes s’en sont largement fait l’écho. Le parti du Congrès a exigé une enquête indépendante sur la vente des chasseurs. Le parti de Modi au pouvoir dénonce, lui, des accusations sans fondement.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Bangalore (Inde) –En 2018, les révélations de Mediapart sur le douteux contrat dans la vente de Rafale entre l’Inde et la France avaient secoué le sous-continent. Le parti du Congrès, précédemment au pouvoir, avait finalisé l’achat de 126 Rafale qui devaient être fabriqués par l’entreprise aéronautique publique Hindustan Aeronautics Limited (HAL), avec transferts de technologies.