Turquie: Erdogan dénonce «les vandales», les manifestations se multiplient

Par

Alors que le mouvement progresse partout dans le pays, le premier ministre, de retour à Istanbul, a répété que le parc Gezi serait bien détruit et refuse tout compromis. Les syndicats en appellent désormais au parlement. Reportage à Istanbul, de notre envoyé spécial.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Istanbul, de notre envoyé spécial.