Au Brésil, Bolsonaro militarise la lutte contre la pandémie

Par

Après plus de deux mois sous la gestion intérimaire d’un général de l’armée, le ministère de la santé brésilien s’illustre par une gestion mal coordonnée et inefficace alors que la pandémie continue de s’étendre à travers le pays.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Rio de Janeiro (Brésil).– « Personne ne veut témoigner, les fonctionnaires du ministère ont même peur de publier des papiers scientifiques », se désole anonymement une médecin qui travaille en lien avec le ministère de la santé. Depuis la prise de fonction du général Eduardo Pazuello comme ministre intérimaire mi-mai, le climat s’est tendu en interne.