Le dossier Airbus inquiète Paris et Berlin

Découvrant tardivement l’ampleur du scandale qui secoue Airbus, Paris et Berlin sont décidés à faire front commun pour sauver le groupe aéronautique. Tous cherchent à mettre en place au plus vite une transaction négociée avec les justices française et britannique.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Il n’y a pas que Siemens et Alstom qui ont été au cœur des discussions entre Paris et Berlin ces dernières semaines. Il y a aussi Airbus. Le sort du groupe aéronautique européen préoccupe de plus en plus les deux gouvernements. L’un comme l’autre s’inquiètent beaucoup des enquêtes judiciaires lancées en France et en Grande-Bretagne. Ils essaient d’en mesurer l’ampleur, mais avant tout de comprendre la situation.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal