Un proche de "MBS" accusé d'avoir supervisé des actes de torture

Par
Évincé de la cour pour son rôle dans le meurtre du journaliste Jamal Khashoggi, Saud al-Qahtani, un des principaux conseillers du prince héritier saoudien Mohammed ben Salman, a personnellement supervisé des actes de torture commis sur une militante, au moins, a-t-on appris auprès de plusieurs sources informées.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

LONDRES (Reuters) - Évincé de la cour pour son rôle dans le meurtre du journaliste Jamal Khashoggi, Saud al-Qahtani, un des principaux conseillers du prince héritier saoudien Mohammed ben Salman, a personnellement supervisé des actes de torture commis sur une militante, au moins, a-t-on appris auprès de plusieurs sources informées.