«On devrait entrer dans le Capitole»: à Washington, le coup de force des pro-Trump

Par

La séance de validation des résultats de l’élection présidentielle par le Congrès est une formalité depuis des siècles. Sous Donald Trump, elle a tourné au chaos lorsque ses supporters ont envahi le Capitole. « Notre démocratie vit une agression sans précédent », a dit Joe Biden.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Washington (États-Unis).– Le calme est revenu, mercredi soir, autour du Capitole. Dans les rues voisines, des groupes de supporteurs de Donald Trump, blottis dans des drapeaux « Make America Great Again » pour se protéger du froid mordant, rentrent à leur hôtel sous les yeux d’hélicoptères et de policiers. Dans quelques minutes, à 18 heures locales, le couvre-feu décrété par la maire de Washington, Muriel Bowser, entrera en vigueur jusqu’à jeudi matin. Carolyn, une supportrice du président républicain, commande de la nourriture chinoise à emporter. Comment a-t-elle vécu cette journée folle à Washington ? « Je ne pensais pas que cela se terminerait comme ça », reconnaît-elle.