Royaume-Uni : une victoire modeste des travaillistes aux élections locales

Les conservateurs de Boris Johnson ont essuyé de cuisantes défaites à Londres, mais les scores du parti travailliste dans le nord populaire de l’Angleterre restent modestes. Pas de quoi faire taire les critiques, depuis la gauche, sur la gestion de Keir Starmer.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Tirer des enseignements définitifs des élections locales organisées jeudi pour renouveler certains conseils municipaux en Angleterre, mais aussi ceux de toute l’Écosse et du Pays de Galles, est un exercice ardu. « Les élections locales débouchent presque toujours sur un tableau d’ensemble disparate, et c’est même le propre de scrutins locaux d’exprimer des points de vue divergents selon les régions », prévient un éditorialiste du Guardian. Hors de Londres, nombre d’assemblées locales anglaises n’étaient renouvelées que d’un tiers, ce qui limite aussi les effets de bascule électorale, comme la lisibilité des mouvements de vote.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal