Syrie: Moscou craint le retour de 2.000 proches de djihadistes

Par
Le service de sécurité russe (FSB) a identifié 2.000 proches de combattants djihadistes au Proche-Orient qui pourraient essayer de regagner la Russie et représenteraient une menace terroriste, a déclaré jeudi son directeur.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

MOSCOU (Reuters) - Le service de sécurité russe (FSB) a identifié 2.000 proches de combattants djihadistes au Proche-Orient qui pourraient essayer de regagner la Russie et représenteraient une menace terroriste, a déclaré jeudi son directeur.