La Tunisie encore loin de la parité en politique

Par

Si le pays compte plus de députées que la France, et se targue de favoriser l'émancipation des femmes, leur participation à la vie politique est encore limitée, malgré le principe de parité inscrit dans la Constitution issue de la révolution.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Tunis (Tunisie), de notre correspondante.– Sur les 217 députés tunisiens, 68, soit 31 %, sont des femmes : c'est plus qu’en France, où les 155 députées forment 26,5 % du total. Mais cette avancée relative cache une autre réalité, comme le montre une étude de l'ONG néerlandaise IDEA que Mediapart s’est procurée. Aucun des partis représentés à l’Assemblée des représentants du peuple, élue en 2014, n’est présidé par une femme. Les rédacteurs du rapport, qui ont étudié les règlements et statuts de chaque parti, ont aussi montré qu’aucun ne stipule l’application de la parité, consacrée par l’article 46 de la Constitution, en termes de quotas dans ses organes de décision tels que le bureau politique ou encore le bureau exécutif.