En Belgique, la ministre de la santé sous le feu des critiques

Par cédric vallet

Manque d’anticipation, incompétence… En pleine crise du Covid, les critiques pleuvent sur la ministre belge de la santé. La libérale Maggie De Block, autrefois très populaire, est devenue le symbole de l’austérité dans le royaume. Elle peine à se justifier sur la destruction du stock stratégique de masques, entreprise à partir de 2015.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Bruxelles (Belgique), correspondance.– « Encore une drama queen ! » Ces mots, Maggie De Block, ministre de la santé flamande du gouvernement belge depuis 2014, les traîne comme un boulet. Cette libérale les a écrits le 28 février sur Twitter pour discréditer le virologue Marc Wathelet qui tentait d’alerter le gouvernement sur le risque de débordement des hôpitaux, attendu avec le Covid. Un virus que la ministre qualifiait encore, le 5 mars, de « légère grippe ». « Maggie De Block a donné l’impression de ne pas avoir pris la mesure des choses », affirme Jean Faniel, directeur du Centre de recherche et d’information socio-politiques (Crisp).