En Méditerranée, Malte et la Grèce ont laissé un bateau de migrants à la dérive durant dix jours

Selon la plateforme Alarm Phone, qui était en lien avec l’embarcation partie depuis les côtes libanaises, deux enfants seraient morts à bord faute de vivres. Une fillette est quant à elle décédée alors qu’elle était héliportée vers un hôpital crétois.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

L’Europe a une nouvelle fois abandonné, en toute impunité, des exilés en détresse en Méditerranée centrale. Le 25 ou le 26 août – la date n’a pas encore pu être déterminée –, un bateau transportant près de 60 personnes de nationalité libanaise ou syrienne est parti depuis le Liban pour tenter de rejoindre l’Europe.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal