Pourquoi l’Etat islamique est armé pour durer

Par

Après la prise de Mossoul en juin et la percée fulgurante des troupes djihadistes, l’EI s'est imposé comme une pièce essentielle du puzzle moyen-oriental pour plusieurs années. Face à lui, sans aide des États-Unis et malgré leur résistance, les Kurdes de Syrie subissent un tout autre sort que leurs frères basés en Irak.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Aux portes de Kobané, à la frontière turco-syrienne, les troupes de l’État islamique engrangent les victoires depuis l’hiver 2013-2014. Comment expliquer leur progression constante au cours des derniers huit mois ? L’État islamique est un mouvement de fond, construit patiemment depuis 2006, et qui a d’abord profité du chaos irakien puis de la guerre en Syrie pour étendre son influence, politique, militaire et idéologique. Nous avons déjà raconté ici comment il s’est formé. Aujourd’hui, trois facteurs expliquent principalement son essor et sa persistance malgré les bombardements de la coalition.