Syrie: La France oppose sa "cohérence" aux "hésitations" américaines

Par
La France a opposé mardi sa "cohérence" sur le conflit syrien aux "hésitations manifestes" des Etats-Unis, dont le président a ouvert la voie à une offensive turque dans le nord-est de la Syrie tout en envoyant, sous la pression de son propre camp, des signaux contradictoires sur la portée de sa décision.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - La France a opposé mardi sa "cohérence" sur le conflit syrien aux "hésitations manifestes" des Etats-Unis, dont le président a ouvert la voie à une offensive turque dans le nord-est de la Syrie tout en envoyant, sous la pression de son propre camp, des signaux contradictoires sur la portée de sa décision.