Ayman Odeh (gauche): «Entre Trump et Netanyahou, nous essayons de limiter la casse»

Par

Arabe israélien à la Knesset, le député de gauche Ayman Odeh revient sur le succès et les difficultés de la Liste unifiée, troisième groupe du Parlement, ainsi que sur les politiques d'urbanisation israélienne qui évoquent l'apartheid.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

En 2015, pour la première fois en Israël, les partis politiques majoritairement menés par des Arabes israéliens se sont unis pour faire front commun lors des élections législatives. Ce pari a payé, puisque la Liste unifiée est entrée à la Knesset avec 13 élus, ce qui en fait le troisième groupe parlementaire israélien derrière l’Union sioniste (centre et gauche), 24 sièges, et le Likoud (droite), 30 sièges. En tant que leader du parti Hadash, une alliance de plusieurs mouvements de gauche israéliens, Ayman Odeh est un des principaux artisans et représentants de la Liste unifiée.