Nucléaire iranien: Trump a choisi la ligne la plus dure

Par

Le président des États-Unis a mis sa menace à exécution, en annonçant le 8 mai le retrait de son pays de l’« accord pourri » conclu avec l’Iran. Les conséquences s’annoncent immenses. Le président iranien s’est gardé de toute surenchère.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Donald Trump a choisi la ligne la plus dure, celle de se retirer de l’accord sur le nucléaire iranien, de rétablir des sanctions économiques au niveau le plus élevé et de le faire dès ce mardi 8 mai au soir.