International

En Argentine, le foot féminin en impose au machisme ambiant

La Coupe du monde féminine de football sera suivie de près en Argentine, où les joueuses ont obtenu cette année le droit de jouer professionnellement. Une victoire historique, après un combat ardu, dans ce pays où le football, porté au rang de religion, était jusqu’ici considéré comme une affaire d’hommes. Les Argentines affrontent lundi à 18 heures l’équipe du Japon.

Anna Slizewicz

9 juin 2019 à 17h39

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Buenos Aires (Argentine), de notre correspondante.–  Une footballeuse aux longs cheveux châtains fait la une d’un magazine disposé sur les devantures de kiosques à journaux ; à l’entrée d’un centre commercial, les portraits de deux joueuses de la sélection nationale s’étalent sur d’immenses affiches publicitaires… Depuis quelques semaines, il y a comme un air de changement dans l’univers sportif argentin.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

#FREEMORTAZA

Depuis le 7 janvier 2023 notre confrère et ami Mortaza Behboudi est emprisonné en Afghanistan, dans les prisons talibanes.

Nous ne l’oublions pas et réclamons sa libération.

En savoir plus sur #FREEMORTAZA

Aujourd’hui sur Mediapart

Voir la Une du Journal

#FREEMORTAZA

Depuis le 7 janvier 2023 notre confrère et ami Mortaza Behboudi est emprisonné en Afghanistan, dans les prisons talibanes.

Nous ne l’oublions pas et réclamons sa libération.

En savoir plus sur #FREEMORTAZA