Au Salvador, le président mégalo choisit le bitcoin

Par

Le président du Salvador, Nayib Bukele, a annoncé ce week-end vouloir faire du bitcoin une monnaie légale dans son pays. Un projet insensé pour un président en pleine dérive autoritaire et en conflit avec Washington.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le rêve de la communauté bitcoin est-il sur le point de devenir réalité ? Pour la première fois, un État souverain, le Salvador, a annoncé vouloir donner cours légal à cette cryptomonnaie. C’est ce qu’a déclaré par vidéo, le 6 juin, le président de cette république d’Amérique centrale, Nayib Bukele, lors d’un événement autour du bitcoin organisé à Miami. Sur Twitter, où ce président de 40 ans à l’habitude de faire part de ses décisions politiques, il a confirmé qu’il soumettrait au Parlement du pays, où il dispose d’une très large majorité, une proposition dans ce sens.