Soudan du Sud : une décennie qui a tué l’espoir

Par

Plus jeune État du globe, le Soudan du Sud est né il y a tout juste dix ans, sous les flonflons et les vivats émus de la communauté internationale. Devenu indépendant après l’une des guerres les plus longues d’Afrique – vingt-deux ans –, il est aussi le plus corrompu au monde, à égalité avec la Somalie.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le Soudan du Sud est dans la queue du peloton pour l’indice de développement humain (IDH), 186e sur 189, parmi les plus mauvais élèves concernant le taux d’alphabétisation, qui plafonne à 34 % de la population. Et bon dernier pour le PIB par habitant, avec 275 dollars américains.