Google: La justice européenne invitée à limiter le déréférencement

Par
Google peut limiter l'application du "droit à l'oubli" aux recherches sur internet effectuées dans l'Union européenne, a estimé jeudi dans un avis l'avocat général de la Cour de justice de l'Union européenne, prenant le parti du géant américain dans le débat qui l'oppose à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (Cnil) française.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

FRANCFORT/PARIS (Reuters) - Google peut limiter l'application du "droit à l'oubli" aux recherches sur internet effectuées dans l'Union européenne, a estimé jeudi dans un avis l'avocat général de la Cour de justice de l'Union européenne, prenant le parti du géant américain dans le débat qui l'oppose à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (Cnil) française.