La Syrie et le Moyen-Orient à l’épreuve du veto

Par

Après les Etats-Unis, « pionniers » en matière d’utilisation du veto pour bloquer toute condamnation des violations du droit international par Israël en Palestine et au Liban depuis des décennies, voilà que la Russie s’y met (avec la Chine) pour couvrir les atrocités du régime syrien contre son peuple. Un article de Nadia Aissaoui et Ziad Majed.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Un article de Nadia Aissaoui et Ziad Majed