En Hongrie et en Pologne, la télévision d’Etat oscille entre haine et manipulation

Par

Mensonges et intimidations sont le lot quotidien dans les médias publics, mis en coupe réglée par les nationaux-conservateurs en Pologne et en Hongrie.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Budapest (Hongrie), correspondant.– La télévision publique polonaise porte-t-elle une responsabilité dans la mort du maire de Gdańsk, Paweł Adamowicz, poignardé sur scène lors du Téléthon polonais le 13 janvier ? Quiconque répond par l’affirmative s’expose à des poursuites de la Telewizja Polska, la TVP.