Grèce : un accord avec les créanciers serait très proche

En dépit du scepticisme de Berlin, Athènes assure qu'un accord avec ses créanciers serait très proche pour le déblocage d'une partie de la dernière tranche des prêts du deuxième plan d'aide dont la Grèce bénéficie.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

« Après des semaines de douloureuses négociations, si l'autre partie le souhaite, nous allons voir que (...) un accord est très proche et sera conclu prochainement », a déclaré au quotidien Avgi M. Tsakalotos, nommé récemment coordinateur des négociations avec les créanciers. Ministre adjoint des affaires étrangères chargé des questions économiques, M. Tsakalotos reconnaît toutefois que la Grèce et ses créanciers restent « politiquement éloignés » sur les questions de réformes du travail et des retraites et que certains sujets « resteront ouverts jusqu'à la dernière minute ».