Au Venezuela, le président Maduro renforce encore son pouvoir

Par Jean-Baptiste Mouttet

Les élections municipales ont donné une victoire aux socialistes. Ce vote conforte le président Nicolas Maduro, successeur depuis avril d'Hugo Chavez. Il gouverne désormais par décrets et brandit l'héritage du chavisme pour faire taire toute critique. 

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

« Aujourd'hui, sans l'ombre d'un doute, nous avons obtenu une grande victoire : le peuple du Venezuela a dit au monde que la révolution bolivarienne continue avec plus de force que jamais », déclarait dimanche soir, Nicolas Maduro depuis le palais présidentiel de Miraflores. Si le président socialiste voulait « peindre en rouge » la carte du Venezuela, ce n'est pas tout à fait le cas. Mais l'opposition a raté son pari de faire de ces élections municipales un vote de défiance envers celui qui a succédé en avril à Hugo Chavez.