Stephen Walt : « Armer l’Ukraine serait une très mauvaise idée »

Par

Sommet de Minsk mercredi, conseil européen jeudi : la guerre en Ukraine mobilise les chefs d'État tant les perspectives sont sombres. Aux États-Unis, le débat se concentre sur la question de la livraison d'armes à Kiev. Stephen Walt, professeur à Harvard, analyse pour Mediapart les faux pas de Washington et de l'Otan. Il estime que fournir des armes au régime ukrainien serait une grave erreur stratégique.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

New York, de notre correspondante.- Vladimir Poutine, Petro Porochenko, François Hollande et Angela Merkel se sont retrouvés mercredi 11 février à Minsk, en Biélorussie, pour tenter de parvenir à un nouvel accord de cessez-le-feu, alors que, dans l’est de l’Ukraine, les combats entre forces loyales à Kiev et séparatistes pro-russes redoublaient. Cette rencontre, présentée comme « une négociation de la dernière chance », après le déplacement fait à Moscou par Merkel et Hollande vendredi dernier, intervient alors que le débat sur une livraison d'armes au régime de Kiev prend de plus en plus d'ampleur aux États-Unis, cette livraison étant demandée en urgence tant par des républicains que par des démocrates (notre article ici).