«Nous avons détecté des ondes gravitationnelles»: Einstein avait raison

Par

Les physiciens de l'observatoire Ligo, aux États-Unis, réunissant des participants de quinze pays et associés au laboratoire européen Virgo, viennent d'annoncer un résultat majeur, le plus important dans la discipline depuis le boson de Higgs : la découverte des ondes gravitationnelles, dont l'existence avait été prévue par Einstein il y a un siècle.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

« Ladies and gentlemen, we have detected gravitational waves, we did it. » « Mesdames et messieurs, nous avons détecté des ondes gravitationnelles, nous l’avons fait. » L’annonce de David Reitze, directeur exécutif du Ligo, observatoire constitué de deux détecteurs géants identiques, l’un en Louisiane et l’autre dans l’est de l’État de Washington, a été sobre.