Palestiniens: le piège de l’ONU

Par

Les Palestiniens voulaient faire voter par le Conseil de sécurité une résolution condamnant le « plan de paix » inacceptable que veut leur imposer Trump. Ils ont dû y renoncer face à l’offensive diplomatique déclenchée par Washington.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Depuis la présentation le 28 janvier par Donald Trump du plan americano-israélien pour le Proche-Orient, les dirigeants palestiniens projetaient de faire voter par le Conseil de sécurité des Nations unies une résolution condamnant ce plan qui viole le droit international et piétine leurs droits nationaux. Ce vote, prévu pour ce mardi, en présence du président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas n’aura pas lieu.