Tariq Teguia, cinéaste algérien, déplie la Méditerranée

Par

Cinéaste phare de l’Algérie moderne, Tariq Teguia présente son nouveau film, Révolution Zendj, au festival du cinéma arabe de Marseille samedi 12 avril. C'est le prolongement tout autour de la Méditerranée d’une œuvre à part, récompensée cette année par le grand prix du festival de Belfort. Entretien.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C’est un cinéma à part, pauvre en moyens mais qui ne se refuse rien, aucune audace, aucun plaisir visuel, aucune émancipation. Il présente un regard unique sur l’Algérie et ses « espaces », le monde arabe et les deux rives de la Méditerranée. Avec Révolution Zendj, le réalisateur Tariq Teguia présente son troisième film, fruit de trois années de recherches, de voyages, d’écriture et de tournages tout autour de cette Méditerranée.