Quand la Chine évitait la « thérapie de choc »

Par

Dans un ouvrage paru récemment en anglais, une économiste revient sur les conditions de la renaissance du capitalisme en Chine dans les années 1980. Des débats qui portent encore d’importantes leçons pour aujourd’hui.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C’est un des mystères les plus épais de l’histoire économique. Lorsque le régime soviétique est tombé, la Russie avait tous les atouts pour devenir une grande puissance économique, tandis que la Chine était encore un nain économique, largement dominé par l’agriculture. Or, en trois décennies, la Russie a connu un effondrement économique dont elle peine à se remettre, alors que la Chine a vécu une croissance inédite dans l’histoire, qui lui a permis de reprendre la place de puissance économique mondiale majeure qui était la sienne au début du XIXe siècle.