OuzbekLeaks: la fortune offshore de la fille du dictateur Karimov

Mediapart et l'EIC révèlent que Lola Karimova, fille de l'ex-dictateur d'Ouzbékistan Islam Karimov et pilier de la vie mondaine parisienne, a accumulé au moins 127 millions d'euros dans des paradis fiscaux, via un complexe système offshore géré par son mari et administré depuis Dubaï.

Yann Philippin et Michael Bird (The Black Sea), avec Sylvain Besson (Le Temps)

13 octobre 2017 à 08h29

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Pour marquer de son empreinte le dernier festival de Cannes, Lola Karimova-Tillyaeva a dû sortir son carnet de chèques. Le 22 mai, la fille du dictateur ouzbek Islam Karimov (décédé en septembre 2016) a privatisé le Club Albane, le plus exclusif du festival, sur la terrasse de l’hôtel JW Marriott, pour assurer la promo de sa marque de parfums The Harmonist. L’occasion pour elle de remettre personnellement le premier prix « The Harmonist Excellence Award » à l’actrice Juliette Binoche, sous les flashes des photographes. Au programme : cocktail sous les étoiles, dîner « senteurs d’harmonie » et concert privé de Seal pour les 102 invités triés sur le volet, dont Catherine Deneuve, Kristin Scott Thomas, Pamela Anderson et Samy Naceri.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal