Entre la France et le Maroc, des «liaisons dangereuses»

Par

Le journaliste marocain Omar Brouksy signe La République de Sa Majesté, un livre à charge sur les réseaux d’influence entre la France et le Maroc. Il consacre un chapitre à l’affaire impliquant deux journalistes français soupçonnés d’avoir fait chanter le roi du Maroc et déboutés le 10 novembre.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Jacques Chirac, Nicolas Sarkozy, Rachida Dati, les époux Balkany, Bernard-Henri Lévy, Dominique Strauss-Kahn, Jack Lang, Élisabeth Guigou, Jamel Debbouze, Najat Vallaud-Belkacem, Xavier Beulin… Voilà quelques-unes des nombreuses personnalités épinglées pour se faire les avocates complaisantes de la monarchie chérifienne, dans le dernier livre du journaliste marocain Omar Brouksy. Reconverti dans l’enseignement tant il est devenu difficile de pratiquer le journalisme indépendant au Maroc, Omar Brouksy, ancien rédacteur en chef du Journal hebdomadaire, puis journaliste à l’AFP, signe aux éditions du Nouveau Monde La République de Sa Majesté – France-Maroc, liaisons dangereuses.