Demydiv, village inondé pour sauver Kyiv, est pris par le gel

Le village de Demydiv, situé à 40 kilomètres au nord de Kyiv, avait été inondé en février dernier pour arrêter la progression des colonnes russes qui descendaient vers la capitale ukrainienne. Dix mois plus tard, l’eau est toujours là et la glace fait désormais craquer les murs des maisons. 

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Demydiv (Ukraine).– La glace n’est pas encore assez solide pour porter le poids d’un homme, mais elle a disparu sous une fine couche de neige. Seuls quelques arbustes et des arbres solitaires apparaissent de loin en loin, puis la masse sombre des collines boisées qui bordent les 13 000 hectares de la plaine inondable de la rivière Irpin.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal