L’économie ukrainienne fragilisée par les coupures d’électricité

Depuis le 10 octobre, les frappes russes se multiplient contre les infrastructure civiles ukrainiennes, menaçant la production électrique du pays. Outre de terribles catastrophes sociales, les coupures engendrées par ces destructions fragilisent encore un peu plus l’économie du pays. 

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Kyiv (Ukraine).– Dans le parking transformé en bunker du siège ultramoderne de DTEK, la plus importante compagnie privée de production d’électricité d’Ukraine, propriété de l’oligarque Rinat Akmhetov, un employé est en train de finir une fresque représentant une carte du pays, où sont représentés les costumes traditionnels des différentes régions, ainsi que des usines ressemblant à des centrales nucléaires.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal