Un «parfum de jasmin» aux portes du Parlement européen

Par

Face à la crise économique, les euro-députés ont parfois l'impression de regarder les trains passer, et de faire les frais de l'activisme du couple Sarkozy-Merkel. Comment inverser la tendance ? Certains proposent de s'emparer de l'élection d'un nouveau président du Parlement, la semaine prochaine à Strasbourg.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

De notre envoyé spécial à Bruxelles,