Les diplomates US sommés de quitter le Venezuela d'ici 72 heures

Par
Les autorités vénézuéliennes ont donné mardi 72 heures aux diplomates américains pour quitter le Venezuela, alors même que le président Nicolas Maduro a accusé son homologue américain, Donald Trump, d'être responsable d'un "cyber-sabotage" à l'origine de la vaste panne d'électricité que connaît le pays.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

CARACAS (Reuters) - Les autorités vénézuéliennes ont donné mardi 72 heures aux diplomates américains pour quitter le Venezuela, alors même que le président Nicolas Maduro a accusé son homologue américain, Donald Trump, d'être responsable d'un "cyber-sabotage" à l'origine de la vaste panne d'électricité que connaît le pays.