Shanghai crie famine, ses habitants s’organisent

Trois semaines après l’imposition du confinement dans la capitale économique et financière chinoise, l’angoisse et la colère dominent puisque la pénurie alimentaire s’aggrave. Les autorités ont promis lundi 11 avril un allègement des mesures.

Weiyu Qian

12 avril 2022 à 19h31

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Shanghai (Chine).– Violet Liu, 29 ans, prépare à manger dans son appartement de 40 mètres carrés situé dans le district de Jing’an à Shanghai. Elle essaye d’inventer une recette en utilisant les seuls légumes qui restent dans son frigo : deux tomates, trois oignons et quatre concombres. 

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal