Les crises internationales qui attendent le nouveau pouvoir (2/2)

Par

Mediapart poursuit sa revue des douze situations de crise que le nouveau pouvoir devra affronter en priorité. Après les six crises liées à la présence des groupes djihadistes et du terrorisme, nous avons sélectionné six autres pays ou zones qui peuvent constituer un risque majeur pour la sécurité internationale.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Une dizaine de conflits à surveiller en 2017 ont été identifiés au début de cette année par l’ONG International crisis group (ICG). Dans la première partie de notre enquête, nous avons rappelé le caractère menaçant de six de ces conflits – Afghanistan, Irak, Libye, Mali/Sahel, Syrie, Yémen – liés de près ou de loin à la présence des djihadistes et du terrorisme international. Dans cette seconde partie, nous revenons sur trois autres conflits majeurs identifiés par ICG – République démocratique du Congo, Birmanie, Ukraine – auxquels nous avons ajouté trois autres zones de crises – Algérie, Israël/Palestine, mer de Chine/Corée du Nord – qui présentent des risques majeurs de déstabilisation.