La méthode Orbán pour prendre le contrôle des universités

Par

Les universités hongroises tombent les unes après les autres sous la coupe de fondations privées contrôlées par des fidèles du régime Orbán. Les étudiants de celle d’art dramatique et cinématographique se rebellent, soutenus par l’actrice Cate Blanchett ou Salman Rushdie.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

En Hongrie, prendre le contrôle de l’université d’art dramatique et cinématographique (SZFE), une institution prestigieuse vieille de 155 ans qui a formé les grands réalisateurs Béla Tarr ou István Szabó, le chef-opérateur Vilmos Zsigmond, Kornél Mundruczó, et bien d’autres perles du cinéma magyar, n’a pas pris plus de quelques semaines au parti de Viktor Orbán.