Typhon Haiyan: pourquoi un si lourd bilan

Par

Aux Philippines, le bilan du typhon Haiyan, encore difficile à estimer, pourrait dépasser 10 000 morts. Sa gravité est due à la violence de la tempête, mais aussi à des conditions géographiques très défavorables. 

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Nestor Librando, charpentier de 31 ans, raconte qu’il s’était abrité dans un bâtiment militaire avec ses deux enfants, âgés de deux et trois ans, lorsque le typhon Haiyan a frappé la ville côtière de Tacloban, capitale de la province philippine de Leyte. Le vent a soufflé à 310 km/h, atteignant des pointes de plus de 350 km/h, tandis que les rues étaient inondées par une pluie torrentielle. Le typhon a provoqué une onde de tempête de 3 à 6 mètres de haut qui a noyé la ville. Librando a lutté pendant des heures contre la tempête, avant d’être balayé hors du bâtiment par le flot. Le plus jeune de ses enfants a été arraché de ses bras et s’est noyé.