Le sort des djihadistes détenus en Syrie au coeur d'une réunion à Rome

Par
Les Etats-Unis et leur alliés dans la lutte contre le groupe Etat islamique (Daech) ne sont pas parvenus mardi à se mettre d'accord sur le sort à réserver aux combattants étrangers détenus en Syrie, qui pourraient constituer une menace sécuritaire s'ils venaient à échapper à la justice.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

ROME (Reuters) - Les Etats-Unis et leur alliés dans la lutte contre le groupe Etat islamique (Daech) ne sont pas parvenus mardi à se mettre d'accord sur le sort à réserver aux combattants étrangers détenus en Syrie, qui pourraient constituer une menace sécuritaire s'ils venaient à échapper à la justice.