Les boîtes noires du Boeing d'Ethiopian Airlines analysées en France, dit le BEA

Par
Le bureau d'enquêtes et d'analyses (BEA), responsable en France des enquêtes de sécurité relatives à l'aviation civile, analysera les boîtes noires du Boeing 737 Max 8 de la compagnie Ethiopian Airlines qui s'est écrasé dimanche près d'Addis-Abeba, a annoncé mercredi un porte-parole.
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

PARIS (Reuters) - Le bureau d'enquêtes et d'analyses (BEA), responsable en France des enquêtes de sécurité relatives à l'aviation civile, analysera les boîtes noires du Boeing 737 Max 8 de la compagnie Ethiopian Airlines qui s'est écrasé dimanche près d'Addis-Abeba, a annoncé mercredi un porte-parole.

Dans la journée, un porte-parole d'Ethiopian Airlines avait indiqué que les boîtes noires du Boeing 737 Max 8 allaient être envoyées en Allemagne pour y être analysées.

Mais les autorités allemandes chargées d'enquêter sur les catastrophes aériennes ont ensuite dit qu'elles ne procéderaient pas à cette analyse.

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale