Ce que préparent les mairies «indignées» en Espagne

Par

Les investitures aux municipales se déroulent samedi, avec, en particulier, l'entrée en fonction d'Ada Colau à Barcelone et Manuela Carmena à Madrid. D'autres plateformes citoyennes vont diriger des villes comme Saragosse, La Corogne ou Cadix. Salaire des élus, audit des dettes municipales, blocage des expulsions immobilières… Quelles sont les mesures dans les tuyaux ?

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Après avoir inventé des années durant des contre-pouvoirs de toute sorte (ici ou ), le mouvement « indigné » qui a surgi en 2011 s'apprête à prendre le pouvoir, samedi, dans les deux plus grandes villes d'Espagne et une poignée d'autres grandes municipalités à travers le pays. C'est un séisme dans le paysage politique espagnol, presque inchangé depuis la fin de la transition post-franquiste, au début des années 1980.