La tuerie homophobe d'Orlando bouleverse un pays en pleine campagne

Par

Plus de 50 personnes ont trouvé la mort dans une boîte de nuit gay à Orlando en Floride, aux États-Unis, dans la nuit de samedi à dimanche. L’attaque a été revendiquée par l’État islamique.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

New York (États-Unis), de notre correspondante.-  Cinquante personnes ont été tuées et 53 autres blessées par un homme qui a ouvert le feu dans une boîte de nuit gay d’Orlando, en Floride, dans la nuit de samedi à dimanche. Cette nouvelle tuerie de masse, la plus meurtrière jamais survenue aux États-Unis, a été qualifiée de crime de haine mais également d’acte terroriste par Barack Obama. L’attaque a été revendiquée par l’organisation de l’État islamique dimanche après-midi.