Dix solutions à la crise alimentaire qui secoue la planète

Par

Ce n'est pas à l'ordre du jour du sommet de l'Union pour la Méditerranée, ce dimanche à Paris. La réunion de la FAO à Rome en juin, celle du G8 au Japon la semaine dernière, ont échoué à apporter des réponses. A chaque fois, les chefs d'Etat se disent "préoccupés" mais ne formulent pas de propositions à la hauteur de la crise alimentaire qui secoue la planète. Nous serons neuf milliards d’habitants à nourrir à l’horizon 2050. Et 850 millions de personnes sur la planète souffrent déjà de la faim en 2008. Que faire pour augmenter la production agricole ? De l'Opep du riz à la défense de l'arbre, passant par la «révolution doublement verte», Mediapart a interrogé agronomes et ONG, et récolté dix idées pour sortir du marasme. Enquête et entretiens audio et vidéo.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

En un mois à peine, deux fiascos. Alors que la flambée des matières premières agricoles continue d'asphyxier près d'un milliard de personnes sur la planète, la conférence organisée par la FAO, du 3 au 5 juin à Rome, puis la réunion du G8, du 7 au 9 juillet au Japon, ont échoué à apporter des réponses consistantes à la crise alimentaire mondiale. Il y a eu des émeutes de la faim en Egypte. Les tensions sont très fortes au Maghreb. Mais cette crise n'est pas au menu du sommet de l'Union pour la Méditerranée qui se tient dimanche 13 juillet à Paris.