Nouvelle confrontation italo-maltaise sur le sort de 450 migrants

Par
Rome a de nouveau sommé en vain vendredi les autorités maltaises d'accueillir un bateau surchargé de réfugiés et de clandestins, quelques heures après l'intervention du président italien pour mettre fin à un différend au sein de la coalition gouvernementale au sujet de migrants secourus en Méditerranée.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

ROME (Reuters) - Rome a de nouveau sommé en vain vendredi les autorités maltaises d'accueillir un bateau surchargé de réfugiés et de clandestins, quelques heures après l'intervention du président italien pour mettre fin à un différend au sein de la coalition gouvernementale au sujet de migrants secourus en Méditerranée.