Sénégal: Les candidatures de Khalifa Sall et Karim Wade rejetées

Par
Les deux figures les plus en vue de l'opposition sénégalaise ont été interdits de candidature à l'élection présidentielle du 24 février, a confirmé lundi le Conseil constitutionnel, dont la décision accroît les chances du sortant Macky Sall d'obtenir un second mandat.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

DAKAR (Reuters) - Les deux figures les plus en vue de l'opposition sénégalaise ont été interdits de candidature à l'élection présidentielle du 24 février, a confirmé lundi le Conseil constitutionnel, dont la décision accroît les chances du sortant Macky Sall d'obtenir un second mandat.