Echec des négociations à Belfast, Londres veut rester optimiste

Par
Les discussions entre partis nord-irlandais n'ont pas abouti, ont annoncé mercredi les principales formations politiques de la province qui se rejettent la responsabilité de cet échec, même si le gouvernement britannique veut encore croire à un accord susceptible d'éviter le retour à la gestion directe pour la première fois en dix ans.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

BELFAST (Reuters) - Les discussions entre partis nord-irlandais n'ont pas abouti, ont annoncé mercredi les principales formations politiques de la province qui se rejettent la responsabilité de cet échec, même si le gouvernement britannique veut encore croire à un accord susceptible d'éviter le retour à la gestion directe pour la première fois en dix ans.