La justice britannique reste implacable avec Julian Assange

Par

Un tribunal a rejeté un nouveau recours du fondateur de WikiLeaks demandant l’annulation du mandat d’arrêt à son encontre, malgré l’abandon de la demande d’extradition formulée par la Suède dans le cadre d’une affaire de viols. La Grande-Bretagne reproche toujours à Assange de s’être réfugié dans l’ambassade équatorienne de Londres pour échapper à la police.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La justice britannique a une nouvelle fois rejeté, mardi 13 février, une demande de suspension des poursuites à l’encontre de Julian Assange, réfugié depuis près de six ans dans les locaux de l’ambassade équatorienne à Londres, et ce malgré l’abandon de la procédure d’extradition qui le visait.