La Hongrie condamnée pour avoir illégalement détenu des migrants

Par
La Hongrie a illégalement détenu deux demandeurs d'asile bangladais dans une zone de transit sans leur offrir ni voie de recours ni examen individuel de leur demande d'asile, a jugé mardi la Cour européenne des droits de l'homme (CEDH).

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

BUDAPEST/STRASBOURG (Reuters) - La Hongrie a illégalement détenu deux demandeurs d'asile bangladais dans une zone de transit sans leur offrir ni voie de recours ni examen individuel de leur demande d'asile, a jugé mardi la Cour européenne des droits de l'homme (CEDH).